Blog Nomen’k

LA COURSE À PIED, UN SPORT INTEMPOREL

La Nature a doté l’Homme d’une capacité impressionnante à la résistance à l’effort long tel que la course à pied. Il y a quelques millions d’années les Australopithèques étaient les premiers à pouvoir marcher debout sur leurs deux jambes et à courir. Ils étaient considérés comme des chasseurs nomades ! La considération de la course à pied comme un sport à part entière s’est alors développée plus tard, pendant l’Antiquité.

DÉFINITION AU SENS LARGE

Le running ou plus communément la course à pied est un sport qui a su évoluer avec son temps et la société. Mais qu’est-ce que le running pour commencer ?

Il s’agit d’une pratique sportive consistant à courir sur divers terrains : plat ou difforme comme sur le bitume ou dans la forêt. La course à pied est un sport qui permet aux coureurs de courir plus longtemps ou plus vite selon des objectifs propres à chacun.

La course à pied est liée à l’idée de communauté et est devenue aujourd’hui un sport communautaire qui a pour but de rassembler les pratiquants afin de partager sa passion ou sa pratique. De nombreux sites facilitent le contact entre pratiquants et peuvent y échanger des astuces d’entraînement, de parcours, des commentaires sur les épreuves, des conseils de performances, nutritionnels, d’hydratation ou les avis sur des équipements.

L’ÉVOLUTION DE LA COURSE À PIED

Les compétitions de courses à pied sont nées pendant l’Antiquité, lors de fêtes religieuses antiques de diverses régions telles que la Grèce, l’Égypte, l’Asie et dans la vallée du Rift en Afrique.

La vision du running n’a fait qu’évoluer tout au long des années. Autrefois, une personne qui courait seule dans la rue était considérée comme folle car la course à pied était un sport de groupe et non solitaire. Par la suite, la course à pied s’est démocratisée mais se pratiquait toujours par des athlètes qui étaient membres d’un club et non pas par des citoyens ordinaires. Ce n’est que plus tard, à partir des années 1970, que la course à pied s’est réellement étendue à tous et est devenue un sport incontournable !

LES DIFFÉRENTS TYPES DE COURSES A PIED

Nous pouvons distinguer deux types de courses à pied : les courses athlétiques et les courses divertissantes ou dites inhabituelles.

Courses athlétiques

Les courses athlétiques peuvent regrouper toutes les courses de vitesse et d’endurance telles que les 5km, 10km, semi-marathon, marathon, mais aussi les épreuves d’athlétismes comme le sprint et le demi-fond et les courses en milieu naturel comme le Trail.

Participer à des courses athlétiques est avant tout un défi que veulent relever des milliers d’athlètes en basket. Ils souhaitent savoir s’ils peuvent réellement faire et finir leur course sans craquer. Repousser sans cesse ses limites et les dépasser sont des motivations que l’on retrouve chez toutes les personnes aimant la compétition.

Que les épreuves soient de courte ou de longue durée, elles deviennent pour les coureurs des objectifs physiques tels que la performance, le tonus, la vitalité ou encore la perte de poids ; et des objectifs psychologiques comme le dépassement de ses limites, battre ses performances, se remettre en question, suivre un programme sportif avec des objectifs encore plus ambitieux et bien d’autres encore.

Courses divertissantes ou inhabituelles

Les courses divertissantes ou dites inhabituelles se composent de 3 courses : les courses à obstacles++, les courses colorées (Color Run) et la course de nuit !

Courir dans la boue, franchir des palissades, ramper, monter à la corde, nous parlons bien des courses à obstacles++ comme la Spartan Race ou encore The Mud Day ! Le but est de courir autrement, car c’est un parcours du combattant mais le but est de s’amuser en équipe, et pas forcément de faire un temps. C’est aussi le moment de tester ses limites physiques et mentales !

Se faire asperger de couleurs : les Color Run ! La Color Run est inspirée de la célébration indienne et hindouiste Holi qui est célébrée vers l’équinoxe de printemps. Les courses colorées (ou Color Run) nous viennent cependant des États-Unis, dont la première épreuve a eu lieu en 2012 à Phoenix. Ce sont des courses ludiques de 5km qui permettent aux entreprises organisatrices de remettre une partie de leurs profits à des œuvres caritatives locales ; mais aussi de permettre aux participants de se dépenser tout en s’amusant, de se retrouver entre amis et de rencontrer d’autres personnes.

Courir la nuit peut être quelque chose de magique. Les coureurs sont seuls dans le silence avec comme seuls bruits ceux de leurs pas et de leur respiration. L’attention n’est plus absorbée par le paysage mais focalisée sur leur foulée et leurs sensations. Par les nuits de pleine lune, une sortie peut devenir un enchantement pour certains coureurs.

LES MODES DE FONCTIONNEMENT DU CORPS HUMAIN PENDANT LA COURSE À PIED

Avez-vous déjà entendu parler d’aérobie et d’anaérobie ? Ce sont des modes de fonctionnement du corps humain qui sont utilisés lors des entraînements et qui permettent de maximiser la performance.

Le fonctionnement en aérobie

C’est la respiration qui fournit l’oxygène nécessaire aux muscles. Les muscles reçoivent alors suffisamment d’oxygène pour réguler l’effort et ne pas produire d’acide lactique. Ce fonctionnement est principalement utilisé pour tenir sur la durée et est par exemple, le mode de fonctionnement du marathonien.

Le fonctionnement en anaérobie

Ce fonctionnement est utilisé pour disposer d’un effort rapide et explosif tel que le sprint. L’énergie nécessaire est puisée directement dans le muscle sollicité. Le muscle se remplit alors de toxique (l’acide lactique), et une fois que le muscle est vidé de son énergie et rempli d’acide lactique le corps nous demandera alors d’arrêter l’effort. Dans un entraînement, un effort anaérobie est par exemple fait lorsque l’on pratique le fractionné.

LES APPORTS ET LES BENEFICES DE LA COURSE A PIED

Même si les apports et bénéfices sur la santé sont nombreux, nous allons en citer 3 : évacuation du stress/anxiété, perte de poids et tonicité du corps, et prévention de maladies.

La course à pied permet de se couper du monde du travail et d’évacuer le stress du quotidien. Lorsque nous courrons des hormones du bien-être appelées les endorphines, sont libérées. Nous pouvons alors nous sentir apaisé, avec un degré d’anxiété diminué et un sommeil apaisé. La course à pied, mais aussi tout sport, permet au cerveau de libérer de la dopamine, un neurotransmetteur qui intervient dans les mécanismes de la récompense, ce qui explique l’état d’euphorie et de plénitude ressenti pendant ou après une séance.

De plus, la course à pied est connue pour réduire efficacement l’excès de poids et pour tonifier le corps, le tout associé bien évidemment à un mode d’alimentation équilibrée. La pratique de la course à pied est très motivante pour rééquilibrer son alimentation sans avoir l’impression de faire des efforts insurmontables.

Pour finir, de nombreuses études ont dans le passé établi un lien entre une activité physique régulière et une meilleure défense naturelle face à certaines maladies. Nous allons citer l’exemple de l’AVC (accident vasculaire cérébral) car c’est la maladie la plus étudiée lorsque l’on parle de relation entre pratique sportive et AVC. En effet, pratiquer une activité physique et sportive réduit de 25% le risque d’AVC, mais attention, car l’alimentation a, elle aussi, un rôle non négligeable. Il est important de noter que, selon les chercheurs de l’Université de Caroline du Nord (Etats-Unis), la course à pied ou le cyclisme peut limiter les risques. Les résultats suggèrent que l’exercice régulier peut protéger la circulation collatérale et diminuer la gravité des accidents vasculaires cérébraux. Ces résultats ont été présentés à l’American Heart Association de l’International Stroke Conférence à Houston.

En somme, la course à pied peut procurer tellement de bien-être avec simplement une bonne paire de basket ainsi qu’un immense sentiment de liberté, que bien-être et bonheur peuvent alors rimer avec course à pied ! L’important est d’apprécier pleinement sa séance et ses bienfaits tant physiques que psychiques ! Et pour cela, n’oubliez pas non plus de vous hydrater et d’apporter de l’énergie à votre corps avant ou pendant votre séance avec des Barrés aux céréales de Nomen’k 🙂

Par Lucie de Saint-Etienne

Share Button