LE SKI ALPINISME, À LA DÉCOUVERTE DES GRANDS ESPACES

Aussi appelé ski de montagne ou encore ski de randonnée, le ski alpinisme attire de plus en plus d’adeptes ! Nous estimons le nombre de ses pratiquants entre 55 000 et 85 000.

Le ski alpinisme est un sport qui connaît un engouement certain, aussi bien auprès des femmes que des hommes. Pour les amoureux de la montagne, le ski alpinisme est une façon de s’évader et de profiter pleinement de la nature tout en découvrant des itinéraires très variés.

UN SPORT ACCESSIBLE À TOUS

Il existe 2 variantes du ski de montagne qui nécessite de mettre en œuvre les techniques de l’alpinisme et qui intègre des montées et des descentes avec des parcours à ski ou à pied : le ski de randonnée et le ski alpinisme. Bien sûr il faut avoir le matériel adapté à ce type de pratique.

Le ski de randonnée est la version détente du ski de montagne. Il s’agit d’évoluer en montagne, de profiter de l’espace naturel offert sans avoir recours aux remontées mécaniques ! Les parcours ne sont pas balisés, il faut donc connaître la montagne avant de s’aventurer en randonnée.

Le ski alpinisme est quant à lui, la version performance du ski de montagne. Comme pour le ski de randonnée, nous n’utilisons pas les remontée mécaniques mais les parcours sont balisés et sécurisés, et les niveaux de difficultés sont variés.

LES QUALITÉS NÉCESSAIRES À LA PRATIQUE DU SKI ALPINISME

Pour pratiquer le ski alpinisme, il faut avoir une bonne condition physique car les muscles sont énormément sollicités. Il faut également avoir une bonne condition mentale, l’esprit d’équipe est indispensable et le parcours dans le froid peut durer plusieurs heures. Montrer diverses aptitudes est aussi primordial ! En effet lors des montées, vous devrez faire preuve de force et d’endurance. Des qualités de skieur en descente sont nécessaires tout comme des qualités d’alpiniste sont essentielles lors de passages techniques (utilisation de cordes, de crampons…).

Pour finir, la pratique du ski alpinisme implique de connaître le terrain, d’avoir le sens de l’orientation et aussi d’avoir des notions en météorologie.

LES DIFFÉRENTES ÉPREUVES DE SKI ALPINISME EN COMPÉTITION

Il existe plusieurs épreuves de ski alpinisme de compétition qui requièrent des techniques bien spécifiques. Elles sont ouvertes aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Le sprint

C’est l’épreuve la plus courte. Elle mélange des montées, des descentes ou encore des parties à pied. La course se déroule en plusieurs phases : une qualification en contre-la-montre individuelle puis des quarts, demis et finales en séries de 6 skieurs qui s’affrontent sur le parcours. Le dénivelé est d’environ 80 mètres.

Le relais

Le relais est une course intense durant laquelle s’affronte des équipes de 2 à 4 skieurs. Le parcours dure environ 10 minutes avec des montées et des descentes pour chaque relayeur. Le dénivelé est compris entre 150 et 180 mètres.

La Vertical Race

La Verticale Race est réputée être l’une des courses les plus difficiles. Il s’agit d’une course de montée durant laquelle il faut être le plus rapide. La Vertical Race demande des efforts courts mais intenses et le dénivelé est d’environ 1 000 mètres.

L’individuelle

L’épreuve individuelle demande au skieur une large panoplie de qualités : elle requiert endurance et technicité, mais aussi des qualités de descente. Le dénivelé varie de 1 300 à 1 900 mètres lors d’un minimum de 3 montées et 3 descentes.

La course par équipe

La course par équipe est la course la plus technique du ski alpinisme. C’est aussi lors de cette épreuve que les dénivelés sont les plus importants : de 2 200 à 3 000 mètres. Ici, la stratégie d’équipe est un élément important, tout comme l’esprit de cordée ! Cette épreuve demande énormément de force et d’endurance.

ZOOM SUR LE DÉNIVELÉ

Le dénivelé est l’unité de mesure pour la pratique du ski alpinisme. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit tour d’horizon des dénivelés :

  • un dénivelé de 700 à 900 mètres peut convenir aux novices et représente 2 à 3 heures d’efforts ;
  • un dénivelé de 900 à 1 200 mètres convient plus aux sportifs ayant déjà de la pratique, un minimum d’expérience et également un bon entrainement ;
  • un dénivelé de plus de 1 200 mètres demande quant à lui une excellente condition physique et une pratique très régulière.

Chez Nomen’k, nous sommes fiers d’avoir Mallaurie Mattana pour ambassadrice ! Membre de l’équipe de France jeune de Ski alpinisme, Mallaurie a déjà un palmarès impressionnant à son actif. Elle détient notamment le record de France junior fille 2018 à la Verticale du Grand Serre !

Venez découvrir sur notre site son palmarès complet ainsi que son interview : MALLAURIE MATTANA

Le ski alpinisme est le sport des amoureux de la montagne ! Variétés des paysages, plaisir de l’effort lors de la montée ou encore plaisir de la descente, le ski alpinisme a de nombreux atouts pour séduire un large public ! Tout le monde peut s’initier à ce sport auprès des guides de montagnes. Pratiqué pour le loisir ou en compétition, il demande néanmoins une bonne condition physique. Sachez enfin que le ski alpinisme sera au programme des Jeux Olympiques de 2020 à Lausanne.

Nomen’k est partenaire de plusieurs sportifs de haut niveau. Venez les découvrir en intégralité sur notre site et sur nos réseaux sociaux, et n’hésitez pas à découvrir ou redécouvrir nos Barrées aux Céréales sur notre boutique en ligne (https://www.nomenk.com/e-boutique/) pour vous aider lors de vos séances !

Par Christelle Denoitte

Share Button