UN SUPER-ARBRE NOMMÉ MORINGA

De plus en plus populaire en France, le moringa est un arbre fin mais qui peut être très grand, pouvant atteindre jusqu’à 15 mètres de haut ! Il est reconnu pour ses nombreuses propriétés bénéfiques sur la santé.

Toutes les parties de cet arbre peuvent être consommées sous différentes formes : fleurs, feuilles, écorce, racines, graines. Le moringa est très utilisé notamment pour la lutte contre la faim à travers le monde, principalement en Afrique et en Asie.

QU’EST-CE QUE LE MORINGA ?

Le moringa est un arbre originaire d’Inde et est cultivé dans de nombreux pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud. Il existe 13 espèces de moringa, le plus connu et consommé étant le moringa oleifera. Le moringa est également appelé « arbre de vie » : grâce à ses propriétés nutritionnelles, il permet de pallier les carences nutritives et ses graines permettent de purifier l’eau.

Bien qu’il ne pousse pas en Occident, le moringa est très utilisé pour ses vertus médicinales, cosmétiques et nutritionnelles.

Selon les parties du globe, il n’est pas consommé de la même façon. En Inde par exemple le moringa représente la base de l’alimentation où l’on consomme son fruit. En Afrique ou aux Philippines, ce sont plutôt les feuilles qui sont utilisées dans les plats.

LES BIENFAITS DU MORINGA

Le moringa est efficace contre la fatigue et booste les défenses immunitaires. Il contient :

  • 2 fois plus de protéines que le yaourt
  • 3 fois plus de potassium que la banane
  • 4 fois plus de calcium que l’amande
  • 4 fois plus de vitamine A que les carottes
  • 7 fois de vitamine C que les oranges
  • 25 fois plus de fer que les épinards

Les bienfaits du moringa sont multiples : les fleurs, les graines et les fleurs du moringa ont des propriétés antioxydantes et permettent ainsi de lutter contre la fatigue, la dépression, la baisse de libido, les sautes d’humeur et l’insomnie.

Les feuilles de moringa ont, quant à elles, des vertus anti-inflammatoires permettant de lutter contre les douleurs articulaires, et elles protègent également le système cardio vasculaire.

Les feuilles de moringa réduites en poudre permettent aussi de lutter contre le diabète en contrôlant l’indice glycémique et le taux d’insuline. Il permet ainsi de réduire le taux de cholestérol.

Le moringa protège le foie et aide à la digestion.

Avec sa teneur en vitamines E et C, le moringa lutte contre la dégénérescence des cellules du cerveau. Le moringa a d’ailleurs fait l’objet de tests prometteurs dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.  

Enfin, très utilisé en cosmétique, l’huile de moringa a d’excellentes vertus réparatrices et hydratantes : elle nourrit la peau, aide à combattre son vieillissement, aide à la cicatrisation grâce à ses propriétés anti-coagulantes et permet de lutter contre les problèmes types acné ou sécheresse cutanée.

COMMENT CHOISIR ET CONSOMMER LE MORINGA ?

En France, nous retrouvons le moringa principalement sous 3 formes :

  • Sous forme de poudre (en vrac, en sachet ou encore en gélules)
  • Sous forme de feuilles déshydratées
  • Sous forme d’huile (principalement utilisée pour le soin de la peau et des cheveux)

Il est recommandé de choisir le moringa biologique, issu de productions dites responsables. Pour l’huile celle-ci doit être de première pression à froid pour éviter tous résidus de pesticides ou de produits chimiques.

L’huile de moringa est utilisée en cuisine et également en cosmétique pour les cheveux, le visage et le corps afin lutter contre le vieillissement de la peau et les problèmes cutanés (irritations, acnés, eczéma…).

Les feuilles de moringa peuvent être consommées en infusion et rappellent un peu le goût de la verveine ou du tilleul. Veillez à utiliser de petites quantités : une demi-cuillère à café par tasse. Elles peuvent également se cuisiner comme les épinards après les avoir réhydratées. Pensez aussi à les incorporer à vos soupes et à les utiliser pour parfumer vos sauces tomates. Les feuilles de moringa peuvent être consommées sans modération !

La poudre de moringa quant à elle, offre de multiples possibilités : au goût de chlorophylle légèrement piquante, elle peut être saupoudrée sur les plats, incorporée à un jus de fruits ou à un smoothie, utilisée en condiments (elle se marie très bien avec l’huile d’olive par exemple) ou encore dans les préparations salées types cakes. Il est recommandé de ne pas dépasser 1 à 3 cuillerées à café.

QUI PEUT EN CONSOMMER ?

Tout le monde peut consommer du moringa. Il est en outre particulièrement recommandé pour :

  • les personnes en carences nutritives comme les seniors ou les végétariens afin de combler leurs besoins en protéines
  • les sportifs afin de faire le plein d’énergie avant une compétition

QUELS SONT LES EFFETS SECONDAIRES POSSIBLES ?

Malgré ses nombreuses vertus, il est important de savoir que le moringa, peut, dans certains cas, être contre-indiqué ou provoquer des effets secondaires. Il conviendra de consulter un professionnel avant la prise de moringa notamment chez les personnes hypoglycémiques du fait de la réduction de sucre dans le sang. De même durant la grossesse, la consommation de moringa n’est pas recommandée du fait de son taux élevé en vitamine A qui peut endommager la croissance du fœtus. 

Riche en fibres, le moringa peut aussi avoir des effets laxatifs. En tant que source d’énergie, il est conseillé de ne pas en consommer le soir au risque de souffrir de troubles du sommeil tels que l’insomnie.

Le moringa est un super-aliment aux multiples bienfaits ! Pour être encore plus efficace, n’hésitez pas à associer le moringa à d’autres supers aliments comme la spiruline pour éviter les carences ou encore le curcuma pour une action anti-inflammatoire décuplée.

Chez Nomen’k, nous utilisons également le pouvoir des super-aliments dans nos barres de céréales biologiques. Venez découvrir nos Barrées aux céréales sur notre boutique en ligne : www.nomenk.com/e-boutique.

Par Christelle Denoitte

Share Button